top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSam.D

Secrets cachés du Vieux-Québec

Dernière mise à jour : 23 nov. 2022



La ville de Québec regorge de nombreux secrets cachés. Seules les personnes très curieuses peuvent vraiment tout voir. Voici une liste de quelques-uns de ces secrets que les yeux astucieux peuvent voir. Je ne vous gâcherai pas la visite mais cela vous donnera une idée de ce que vous auriez pu manquer ! Je vous souhaite de bonne découvertes !



Monument Samuel de Champlain

Terasse Dufferin

Samuel de Champlain est l'un des personnages les plus importants de l'histoire de la ville de Québec. Il fut le fondateur de la ville en 1608. Jetez un oeil au bas de la sculpture à la couronne de la femme. Vous découvrirez peut-être que la couronne n'est pas une couronne mais une sorte de fortification. Cela vous rappellera étrangement la ville de Québec. La seule ville fortifiée au nord du Mexique. La pierre utilisée pour ce monument (Calcaire de Château Landon) est la même que celle de l'Arc de Triomphe de Paris et de la Basilique de Montmartre !

Fait intéressant : Le sculpteur parisien Paul Chevré a réalisé ce grand monument en 1898 et voici une autre chose intéressante sur sa vie : plus tard dans sa vie, il a survécu au naufrage du Titanic ! Il est l'un des rares survivants de cette tragique collision avec un iceberg.




Canons russes

Terasse Dufferin


Ne vous étonnez pas de voir beaucoup de canons lors de votre séjour à Québec. Après tout, c'était une place militaire importante. Si vous regardez de plus près les différents sur la Dufferin Terasse, vous verrez que deux d'entre eux ont le symbole russe de l'armurerie Romanov. Ces canons ont été pris par les français en 1855 à la tour Malakof et donnés aux britanniques pendant la guerre de Crimée (1853-1856). Les deux nations se sont battues ensemble pendant cette guerre, donc avoir ces canons ici en donne un symbole !






Russe Anglais







Fossiles de l'église Saint-Roch

Saint-Roch

L'église Saint-Roch est probablement l'une des plus belles églises de la ville et certainement la plus grande. Situé dans le quartier "hipster" de la ville. L' église a été construite vers 1914 . L'architecte de l'époque s'est beaucoup inspiré des églises et cathédrales gothiques d'Europe. L'intérieur de l'église est tout simplement magnifique ! Si vous êtes assez curieux, vous pouvez voir par-dessus le mur des fossiles dans la pierre. La pierre utilisée pour construire cette église provenait de la Saskatchewan. Assez surprenant de voir de vrais fossiles dans une église ?!!


Rue cachée Sous le cap

Corner of rue de la barricade (lowertown)


C'est une rue assez inhabituelle dans la ville. Situé à proximité du vieux port. Cette rue s'appelait autrefois la « ruelle des chiens ». Dans la période autour de 1930-1960, c'était l'une des rues les plus pauvres de la ville, et cette partie de la ville basse était pratiquement un bidonville. Il n'était pas rare de voir beaucoup d'enfants mendier dans la rue pour quelques sous. C'est l'une des rues les plus étroites du Canada et l'une de mes rues cachées préférées de la ville.




Une des maisons les plus étroites en Amérique du Nord

6, Rue Donnacona

Si vous pensez que l'entrée de votre maison est assez petite, attendez de voir la maison la plus étroite d'Amérique du Nord ! Elle est située sur la rue Donnacona, et la façade de la maison ne mesure que 3,7 mètres de large ! Il est très proche de l'école des Ursulines, la plus ancienne école pour filles d'Amérique du Nord (maintenant école privée pour garçons et filles). Allez visiter le Musée des Ursulines ça vaut le coup !



Pierre intéressante sur le Château Frontenac

Ne soyez pas timide si vous voulez jeter un coup d'œil à l'intérieur de l'emblématique Château Frontenac. Au-dessus de la porte cochère, vous pouvez voir la croix de Malte en pierre. En 1647, le premier gouverneur de la Nouvelle-France Charles Hunault de Montmagny, chevalier de l'ordre de Malte, fait mettre cette pierre dans le Château Saint-Louis. Lorsqu'en 1892, lors du démarrage de la construction du Château Frontenac, la pierre a été ajoutée au-dessus d'une porte piétonne. Je vous suggère fortement de faire également un tour avec Parc Canada au-dessus du Fort et Château Saint-Louis situé sous la Terrasse Dufferin. C'était autrefois le principal lieu de pouvoir de la Nouvelle-France et la résidence du gouverneur. C'est une visite amusante et peu coûteuse.




Arbre à boulet de canon

La nature peut être surprenante. Voir l'herbe pousser sur la pierre et même un orme piéger un boulet de canon ! Depuis que je suis gamin, on m'a parlé d'un boulet de canon piégé sous un grand vieil orme rue Saint-Louis au coin de la rue du Corps-de-Garde, et mon esprit d'enfant n'y croyait pas. Beaucoup d'histoires ont été racontées à son sujet qu'il est venu du siège de Québec en 1759 et a tué beaucoup de gens etc... En fait le boulet de canon est une bombe car un boulet de canon est plus petit que celui-ci. Ne vous inquiétez pas, il est inoffensif. Selon l'historien de Parc Canada Jean-françois Caron, la boule servait de garde-roue pour protéger le coin de la maison de tout dommage causé par les wagons lorsqu'ils tournaient le coin. Pas aussi romantique que les histoires, mais je préférerais de loin vous dire la vérité factuelle ! Malheureusement, l'arbre n'y est plus




Comments


bottom of page